“Différent et compétent”

© PHOTO NR

Le dispositif a permis à cinq personnes en situation de handicap la reconnaissance de leurs acquis d’expérience. Parmi elles, la jeune Léna.

Jeudi dernier, dans les murs du Greta situé sur le site de la cité scolaire Augustin-Thierry à Blois, cinq personnes en situation de handicap ont participé au programme de soutenance de reconnaissance de leurs acquis d’expérience (RAE). Elles étaient accompagnées dans leur démarche par Pierre Mobèche, moniteur d’atelier à l’Esat de Lunay où elles travaillent en atelier en qualité de travailleuses non salariées orientées par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). « Le but de la RAE, a détaillé Pierre Mobèche, consiste à reconnaître qu’elles savent faire des choses en rapport à un référentiel de l’Éducation nationale décliné en un concept à la fois concret, abstrait et transférable. » Elles ont eu affaire à un jury composé d’Elvira Maciorowski, psychologue du travail au Greta Val-de-Loire, et Anthony Louis, responsable de service à l’Institut médico-éducatif (IME) des Grouëts – Adapei 41 et représentant du dispositif Différent et compétent.
Parmi elles, se trouvait Léna Bougy, positionnée sur le référentiel des métiers des services administratifs, poste standard-accueil. Sa scolarité s’est achevée au lycée agricole de Chambray-lès-Tours (Indre-et-Loire) où elle a préparé un brevet d’études professionnelles agricoles (Bepa) qu’elle n’a pas obtenu. Toujours très soutenue par ses parents, Léna intègre en 2011, l’Esat (Établissements ou services d’aide par le travail) de Lunay à l’atelier de marquage-sérigraphie. L’an suivant, elle suit une formation confirmée par des prérequis et se retrouve à l’atelier standard-accueil de l’établissement. « Mais je retournais de temps en temps au marquage-sérigraphie pour revoir mes collègues et travailler avec mes mains » a tenu à préciser la jeune femme qui s’est déclarée très à l’aise pour présenter son bilan : « À l’oral, ça va, le plus difficile a été de monter mon dossier ». Elle a pu compter pour cela sur le soutien de son moniteur. L’ambition de Léna est d’obtenir un diplôme pour exercer sa profession en milieu professionnel ordinaire. Malgré quelques manques à combler, elle a toutes les chances d’y parvenir car, ses compétences ayant été validées, elle déclare elle-même, être « mobile, souriante et toujours positive ».

Article publié par la Nouvelle République : « Différent et compétent » : tout un parcours (lanouvellerepublique.fr)